fb Seins lourds, hypertrophie ou ptose: la réduction mammaire ! - Dr Djian
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016

Chirurgie

Seins lourds, hypertrophie ou ptose mammaire : pensez à la réduction mammaire !

Seins lourds, hypertrophie ou ptose mammaire : pensez à la réduction mammaire !
Pour de nombreuses femmes à la poitrine généreuse, les seins lourds ou flasques sont source de complexes ou de gêne. De plus, les seins lourds et l’hypertrophie mammaire peuvent provoquer des douleurs au niveau des épaules et du dos et provoquer un retentissement psychologique important.
Bien qu’une intervention de réduction mammaire soit assez radicale, la plupart des femmes concernées la considèrent comme une expérience positive.

La chirurgie de réduction mammaire est une intervention fiable, qui offre des résultats satisfaisants à de nombreuses femmes.
Alors, comment se déroule l’opération ? À quels résultats peut-on s’attendre ? Quelles sont les cicatrices post-opératoires ? Quel est le prix d’une opération de réduction des seins ? Peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ? Et peut-on allaiter après une réduction mammaire ?

Autant de questions auxquelles le Dr Jeremy Djian apporte des réponses claires et accessibles à toutes.

Qu’est-ce qu’une réduction mammaire ?

La réduction mammaire est une opération de chirurgie esthétique qui vous offre la possibilité de réduire la taille de vos seins. Vous déterminez la taille de vos futurs seins en concertation avec le chirurgien.

La réduction mammaire garantit :

  • Des seins plus petits ;
  • Des seins plus fermes et remontés grâce à l’effet lifting de l’intervention ;
  • La correction de la ptose mammaire (affaissement de la poitrine) ;
  • La correction d’une éventuelle asymétrie mammaire.

À qui se destine la chirurgie de réduction des seins ?

La chirurgie de réduction des seins est une intervention destinée à diminuer le volume des seins. Elle peut être réalisée pour des motivations esthétiques, psychiques ou médicales.

De façon générale, les femmes qui bénéficient d’une chirurgie de réduction mammaire présentent :

  • Des seins trop volumineux, non-proportionnels avec leur morphologie (hypertrophie mammaire) ;
  • Des seins affaissés avec les mamelons bas (ptose mammaire), des « seins qui tombent » ;
  • Des douleurs au niveau du dos, du cou ou des épaules causées par le poids des seins ;
  • Une irritation cutanée sous les seins ;
  • Un sein plus gros que l’autre (asymétrie mammaire).

 

Le développement mammaire s’achève entre 17 et 18 ans. Il est alors possible d’envisager une intervention correctrice. Il n’existe pas de limite d’âge pour effectuer une chirurgie plastique de réduction mammaire. La seule condition étant que la patiente ne présente pas de contre-indications.

Avant l’intervention

Avant l’intervention, vous devrez consulter votre chirurgien plasticien une à deux fois. Ces consultations sont destinées à vous permettre d’exprimer vos besoins. Elles permettent au chirurgien de répondre à vos questions et de déterminer les réalisations possibles.

La première consultation permet aussi d’exposer vos antécédents médicaux et chirurgicaux, afin d’écarter toute contre-indication. Le chirurgien vous expliquera également le déroulement de l’opération, ainsi que ses suites.

En fin de consultation, vous recevrez un devis détaillé.

 

Recommandations avant l’intervention :

  • 10 jours avant : arrêt de la prise d’aspirine, d’anticoagulants oraux et d’anti-inflammatoires.
  • 1 mois avant et 1 mois après : arrêt de la consommation du tabac.
  • En cas de risques associés : arrêt de contraception orale.

En cas d’obésité ou de surpoids important, votre chirurgien vous recommandera de vous approcher le plus possible de votre poids idéal. En effet, les risques de complications chirurgicales et anesthésiques augmentent en cas de surpoids.

Comment se déroule l’opération ?

La chirurgie mammaire de réduction est généralement réalisée sous anesthésie générale.

La patiente reste hospitalisée environ 24 heures.

L’intervention chirurgicale dure entre 1h30 et 2h.

 

Chaque chirurgien esthétique dispose de plusieurs techniques chirurgicales. Il sélectionnera la plus appropriée en fonction des seins et de la morphologie de la patiente.

De façon générale, l’intervention de plastie mammaire de réduction se divise en trois phases :

  • Réduction du volume

Ablation des excès de glande, de tissus graisseux et des excès de peau du sein. Conservation d’un volume harmonieux en adéquation avec la silhouette de la patiente et conformément à son désir. Le sein est rehaussé et remodelé.

 

  • Correction de la ptôse

La correction de ptôse correspond à une remontée des seins. Après le retrait du volume en excès, la glande mammaire restante est remontée et la peau superflue est retirée. La réduction mammaire est donc toujours associée à un lifting mammaire.

Le mamelon est également remonté. Il peut être diminué si nécessaire. À ce stade, le sein est plus ferme et plus galbé.

 

  • Cicatrice de la réduction mammaire

Une fois les deux étapes précédentes réalisées, le plasticien procède à la suture.

Si l’hypertrophie importante, les cicatrices ont la forme d’un T inversé. La barre supérieure du T est dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

En cas d’hypertrophie et de ptose modérées, la cicatrice sera verticale et disposée autour de l’aréole.

Quelles sont les suites opératoires ?

Douleurs mammaires

Les douleurs post-opératoires sont modérées. Si besoin, elles peuvent être atténuées par des antalgiques. Généralement, la patiente constate une gêne à l’élévation des bras. Il est possible de voir apparaître des ecchymoses (bleus) et/ou des gonflements (œdèmes).

 

Le pansement

Le pansement initial est un bandage souple et flexible. Il est remplacé le lendemain de l’opération par un soutien-gorge de contention.

Les fils de sutures sont résorbables et tombent seuls après 3 semaines.

 

Le soutien-gorge de contention

Le soutien-gorge de contention sera idéalement porté pendant quinze jours, 24h/24.

 

La convalescence

Il convient d’envisager un arrêt de travail d’une à deux semaines.

La reprise d’une activité sportive est envisageable après 4 à 6 semaines.

L’allaitement reste-t-il possible après une réduction mammaire ?

Si vous désirez tomber enceinte dans les temps à venir, il est préférable de repousser la plastie de réduction mammaire.

Une grossesse est possible après une chirurgie plastique de réduction. La stabilité du résultat dépend notamment de la quantité de glande laissée après intervention et des variations pondérales dues à la grossesse.

L’allaitement n’est pas garanti totalement après une réduction mammaire. En effet, la remontée de la plaque aréolo-mamelonnaire et le retrait d’une partie de la glande peuvent avoir pour effet de sectionner les canaux galactophores (les canaux qui transportent le lait).

La possibilité d’allaiter dépendra de l’importance de la ptôse à traiter et de la quantité de glande à retirer.

Quel est le prix d’une réduction des seins ?

Le prix d’une réduction mammaire dépend de la quantité de glande à retirer et de l’importance de la ptose mammaire à traiter. Il dépend également des honoraires du chirurgien plasticien, des honoraires de l’anesthésiste et des tarifs de la clinique.

De façon générale, le prix d’une réduction des seins est compris entre 3 000 € et 4 000 €.

L’opération peut-elle être prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Oui, dans certains cas, une opération de réduction mammaire peut être prise en charge par l’Assurance Maladie. La prise en charge est automatique lorsque la patiente fait effectuer un retrait de plus de 300 grammes par sein. Cela correspond à une diminution d’un ou deux bonnets.

La patiente reste toutefois redevable des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste. Ces frais peuvent être remboursés en partie, ou entièrement, par une mutuelle de santé.

 

C’est le chirurgien qui détermine si vous êtes éligible au remboursement. Il n’est pas nécessaire de faire de demande auprès du Médecin Conseil.

publié le 10.01.2022 par Dr Djian

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez le !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

Pas encore de votes, soyez le premier à noter cet article

Dr. Jérémy Djian
Dr. Jérémy Djian

Le Dr Jérémy Djian, est chirurgien esthétique, installé avenue Victor Hugo dans le 16ème arrondissement de Paris.

Il s’est formé à Paris et reste attaché à l’hôpital dans le prestigieux service du Pr Laurent Lantieri.

 

Aller plus loin
CES ARTICLES PEUVENT
VOUS INTÉRESSER
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.