Gynecomastie - Lipoaspiration chez l'homme - Docteur DJIAN
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016
Intervention

CURE DE GYNÉCOMASTIE À PARIS

La gynécomastie est une affection touchant les hommes. Elle est caractérisée par une protubérance au niveau des mamelons et des seins. Une opération permet de supprimer cet excès glandulaire, qui peut être la cause d'une gêne réelle.

À QUI SE DESTINE LA CURE DE GYNÉCOMASTIE ?

La gynécomastie est une affection touchant les hommes, qui consiste en un développement anormal de la poitrine. Elle apparaît le plus souvent lors de la puberté. Il se forme alors un noyau glandulaire derrière le mamelon. Ce noyau peut se résorber au cours de l’adolescence.

Si le noyau glandulaire persiste, on parle alors de gynécomastie.

On peut distinguer 3 types de gynécomasties :

  • Adipeuse : constituée uniquement de graisse ;
  • Glandulaire : constituée majoritairement de glande ;
  • Mixte : adipeuse et glandulaire.

La cure de gynécomastie est pratiquée par un chirurgien esthétique.

 

LA TECHNIQUE CHIRURGICALE

Le traitement chirurgical de la gynécomastie est une chirurgie courante.

En fonction du type de gynécomastie (glandulaire ou adipeuse), la technique chirurgicale est différente.

 

Une liposuccion seule pourra traiter une gynécomastie adipeuse.

Dans le cas où le patient présente également un excès de peau après la lipoaspiration, il peut être nécessaire de supprimer l’excédent de peau. Ce résultat est obtenu en pratiquant un lifting. Le lifting créé le plus souvent une cicatrice autour du mamelon, pratiquement invisible. Ce geste complémentaire est appelé « round block ».

 

S’il existe un noyau glandulaire, il est alors nécessaire de réaliser un geste complémentaire d’exérèse de la glande.

L’exérèse consiste en une incision, le plus souvent pratiquée sous le mamelon. La cure de gynécomastie consiste en fait à effectuer une ablation de la glande mammaire.

La seconde partie de l’intervention sert à éliminer l’excès de peau par lifting, en cas d’excédent cutané. Pour finir, une liposuccion de la poitrine est souvent nécessaire. Elle permet d’harmoniser le résultat.

 

La chirurgie dure une à deux heures en fonction des gestes chirurgicaux réalisés.

Le patient peut sortir le jour même (chirurgie ambulatoire) ou bien le lendemain.

 

EN PRATIQUE

La consultation pré-opératoire

La première consultation pour gynécomastie permet de s’assurer que la gynécomastie est bien idiopathique. Une gynécomastie idiopathique est une gynécomastie dite de causes naturelles. L’augmentation du volume mammaire n’est pas due à une cause secondaire (médicament, cancer, cirrhose hépatique, insuffisance rénale, certaines hyperthyroïdies…).

Le médecin prescrit un bilan biologique hormonal, ainsi qu’une échographie des seins.

L’échographie permet de déterminer la composante graisseuse ou glandulaire de la gynécomastie.

Le chirurgien peut demander un bilan endocrinien pour compléter les analyses.

 

La deuxième consultation permet de programmer la chirurgie à la clinique. Des photographies sont prises pour évaluer le résultat avant et après opération.

 

L'intervention et les suites opératoires

L’intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale.

En fonction du geste effectué, elle dure entre 1 et 2 heures.

En fin d’intervention, un pansement compressif est posé.

La sortie est possible le jour même ou bien le lendemain.

 

Un vêtement compressif est à porter pour une durée d’environ 6 semaines.

Les soins de cicatrices sont relativement simples et la cicatrisation est acquise en environ 3 semaines.

Les douches sont possibles dès le lendemain.

Un arrêt de travail de 10 à 15 jours peut être envisagé en cas de prise en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle.

 

Le résultat définitif est observable entre 2 à 3 mois après l’intervention. Ce délai est nécessaire pour que l’œdème (gonflement) disparaisse et pour que la peau se retende afin de s’adapter à la nouvelle forme pectorale.

 

Résultat
Dr Jérémy Djian
Traitement d'une gynécomastie (excès glandulaire/mammaire chez l'homme) par liposuccion. Très bon résultat. Pas de cicatrice supplémentaire dans ce cas car gynécomastie principalement adipeuse ne nécessitant pas une exérèse glandulaire.
VOS INTERROGATIONS
QUESTIONS FREQUENTES EN CONSULTATION

QU'EST-CE QU'UNE GYNÉCOMASTIE IDIOPATHIQUE ?

La gynécomastie est dite idiopathique lorsqu’on ne trouve pas de facteur causal responsable de l’augmentation du volume mammaire.

Le plus souvent, les causes secondaires de gynécomastie sont :

  • Métaboliques ou endocriniennes ;
  • Liées à un traitement médical ;
  • Cancéreuse (rarement).

Avant de procéder à la cure de gynécomastie, il convient d’éliminer l’ensemble de ces potentielles causes.

Le traitement d’une gynécomastie secondaire est celui de sa cause (traitement de la maladie, arrêt des traitements responsables…).

Une gynécomastie bilatérale (sur les deux seins), apparue à l’adolescence est le plus souvent idiopathique.

 

QUELLES SONT LES CICATRICES DE LA CURE DE GYNÉCOMASTIE ?

Les cicatrices dépendent de la technique utilisée.

En cas de gynécomastie adipeuse avec une simple lipoaspiration, seules de petites cicatrices sont nécessaires (environ 4 mm). Elles sont dues aux incisions permettant d’insérer les canules de liposuccion.

En cas de nécessité de supprimer un excès glandulaire, une cicatrice hémi-aréolaire inférieure (sous le mamelon) est inévitable.

S’il faut supprimer de la peau pour bien plaquer le mamelon, le chirurgien peut réaliser une cicatrice autour de l’aréole.

Si l’excès cutané est très important, il peut est nécessaire de pratiquer une cicatrice horizontale sous le sein.

 

Les cicatrices autour du mamelon et les cicatrices sous le mamelon sont généralement peu visibles, voire invisibles.

 

LA GYNÉCOMASTIE EST-ELLE PRISE EN CHARGE PAR LA SÉCURITE SOCIALE ?

Certains patients sont pris en charge par la Sécurité Sociale, d’autres non.

 

En cas de gynécomastie glandulaire (noyau glandulaire à l’échographie mammaire), une prise en charge est possible.

En cas de chirurgie prise en charge, les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste demeurent à la charge du patient. Ces honoraires sont couverts en partie par les mutuelles.

 

Malheureusement, si la gynécomastie est uniquement graisseuse, on rentre dans le cadre de la chirurgie plastique, qui elle, n’est pas prise en charge. L’intervention est entièrement à la charge du patient.

 

QUEL EST LE PRIX D'UNE CURE DE GYNÉCOMASTIE ?

Le prix dépend de :

  • La prise en charge ou non de l’intervention ;
  • La technique utilisée.

En effet, en fonction de la, ou des techniques chirurgicales utilisées, la durée opératoire est différente. Le prix évolue avec la durée de l’intervention.

Une simple liposuccion sera moins onéreuse qu’une liposuccion avec exérèse de la glande mammaire et round-block.

 

LA FORME DES ARÉOLES EST-ELLE MODIFIÉE APRÈS GYNÉCOMASTIE ?

Les aréoles sont souvent élargies par la gynécomastie.

En cas de liposuccion seule, la forme des aréoles sera peu ou pas modifiée.

En revanche, si un round-block est réalisé pour réduire l’étui cutané, il est possible que la forme des mamelons soit modifiée. Le plus souvent, leur taille est réduite.

 

ALLER PLUS LOIN
CES RUBRIQUES PEUVENT
VOUS INTÉRESSER
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.