fb Liposuccion du ventre à Paris : opération, conseils, prix - Dr J. Djian
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016
Intervention

Liposuccion du ventre à Paris : opération, conseils, prix

La liposuccion du ventre est une intervention de chirurgie esthétique courante. Elle consiste à supprimer des excès de graisse localement.
Cette technique est pratiquée sous anesthésie locale (liposuccion douce) ou sous anesthésie générale. Le choix de l’anesthésie est fait en fonction de la quantité de graisse à retirer.

La liposuccion ventrale : pour qui ?

Grossesses, perte de poids importante, nombreux régimes alimentaires ou hérédité sont autant de facteurs qui génèrent l’apparition de graisse au niveau du ventre. Une fois installé, ce petit bourrelet résiste aux régimes et/ou au sport. La solution ? Recourir à une intervention de chirurgie esthétique courante : la liposuccion, aussi appelée lipoaspiration.

 

La liposuccion du ventre est indiquée aux patients qui présentent un abdomen avec un excédent graisseux, sans surplus cutané important, ni relâchement musculaire marqué.

La lipoaspiration abdominale est destinée aux personnes majeures. L’opération est efficace pour les patients qui souhaitent se débarrasser d’excès graisseux localisés (lipoméries) et qui ont atteint un poids stable.

L’apparition de lipoméries a tendance à augmenter avec l’âge.

 

Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles, trois conditions doivent être réunies :

 

  • Peau de bonne qualité, souple et rétractile. Si la peau est lâche, elle devra être remise en tension via une abdominoplastie ;
  • Muscles de bonne qualité ;
  • Surface graisseuse localisée ;
  • Poids stabilisé proche du poids idéal.

Comment se déroule l’opération de lipoaspiration du ventre ?

La liposuccion du ventre est une intervention de chirurgie plastique. Elle consiste à aspirer des excédents de graisses au niveau de l’abdomen. Cette opération ne traite pas les surplus de peau.

La lipoaspiration abdominale est une opération simple. Elle présente des risques très limités.

 

Selon les envies du patient, le chirurgien traite :

  • Le ventre ;
  • Les poignées d’amour ;
  • La taille ;
  • L’abdomen ;
  • La région de l’estomac ;
  • Les bourrelets dorsaux.

 

Il existe deux types de liposuccion : la liposuccion classique et la liposuccion douce.

La liposuccion douce est une alternative à la chirurgie classique. Elle se destine aux personnes qui ont de légers surplus de graisse. En effet, la liposuccion douce est un acte superficiel, pratiqué sous anesthésie locale.

Cependant, cette intervention ne convient pas aux personnes qui souhaitent éliminer un volume de graisse conséquent ou de la graisse viscérale. Ce n’est en aucun cas un traitement contre l’obésité, mais uniquement une opération qui permet de retrouver une silhouette harmonieuse.

Avant l’intervention

Avant toute opération de liposuccion du ventre, il est nécessaire d’effectuer une première consultation auprès de votre chirurgien plastique. Au cours de cette consultation, le praticien examinera votre ventre (paroi abdominale, surface cutanée, volume de graisse) et l’ensemble de votre silhouette.

Il pourra ainsi vous proposer un devis et répondre à toutes vos questions.

 

Durant la première consultation, le praticien va également :

  • Présenter les éventuelles contre-indications ;
  • Expliquer le déroulement de l’intervention ;
  • Parler des douleurs éventuelles consécutives à l’opération.

 

Quinze jours avant l’opération, le patient devra réaliser un bilan sanguin pré-opératoire.

Une consultation avec le médecin anesthésiste doit avoir lieu 48 heures avant l’intervention.

Après l'intervention

La liposuccion abdominale dure entre 30 minutes et 2 heures, en fonction de la quantité de graisse à retirer.

La plupart du temps, l’opération se déroule sous anesthésie générale. Néanmoins, il est possible de réaliser une lipoaspiration sous anesthésie locale, si la quantité de graisse à retirer le permet.

L’hospitalisation dure moins de 24 heures, la sortie d’hôpital après une liposuccion est ambulatoire (le jour même). Dans les cas de liposuccion de grande ampleur, une hospitalisation de 24 heures peut s’avérer nécessaire.

 

L’opération se déroule en plusieurs étapes :

  • Le chirurgien délimite la zone à traiter avec un feutre chirurgical ;
  • Il désinfecte l’ensemble de l’abdomen et injecte une solution pour liquéfier les cellules graisseuses ;
  • Le chirurgien effectue des incisions discrètes, qui seront cachées dans le pli de l’aine, du pubis ou du nombril ;
  • Il introduit une fine canule à bout arrondi, reliée à un système aspiratoire. Elle aspire les amas graisseux;
  • Une fois la graisse aspirée, le praticien referme les incisions et applique un pansement.
VOS INTERROGATIONS
QUESTIONS FREQUENTES EN CONSULTATION

QUEL EST LE PRIX D'UNE LIPOSUCCION DU VENTRE ?

plus moins

Le prix d’une liposuccion du ventre varie en fonction de la quantité de graisse à soustraire, de la durée de l’opération, des zones à traiter et de la durée d’hospitalisation.

Pour obtenir un devis précis, relatif à votre morphologie, vous pouvez prendre rendez-vous pour une première consultation auprès du Dr Djian.

 

Liposuccion ventre prix Paris : à partir de 3 000 €.

LA LIPOSUCCION PEUT-ELLE ÊTRE PRISE EN CHARGE ?

plus moins

La liposuccion est un acte de chirurgie esthétique. Elle n’est donc jamais remboursée par l’Assurance Maladie.

Cependant, lorsque la lipoaspiration est combinée à une abdominoplastie réparatrice, une prise en charge peut être acceptée.

Il s’agit de cas spécifiques comme :

  • Correction d’un tablier (peau du ventre recouvrant le pubis) ;
  • Suites d’une chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) ;
  • Maladies ayant des incidences sur la répartition des graisses (maladie de Launois-Bensaude par exemple).

LA LIPOSUCCION DU VENTRE EST-ELLE EFFICACE EN CAS D’OBÉSITÉ ?

plus moins

Ce traitement n’est pas adapté aux personnes en surpoids ou aux personnes obèses. Ce n’est pas une solution d’amaigrissement.

La lipoaspiration est uniquement indiquée lorsque le patient est proche de son poids idéal. C’est une technique qui permet seulement de supprimer des graisses localisées.

LA LIPOSUCCION EST-ELLE DOULOUREUSE ?

plus moins

À la suite de l’intervention, les douleurs sont moindres. Elles ressemblent à des crampes ou à des courbatures et peuvent être apaisées grâce à de simples antalgiques.

Un œdème ou des ecchymoses (bleus) apparaissent généralement dans les jours suivants, mais ils disparaissent naturellement au bout de quelques semaines.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL PORTER UNE GAINE DE CONTENTION ?

plus moins

Après l’opération, le patient devra porter une gaine de contention durant 2 à 4 semaines. La gaine de soutien optimise le résultat de la liposuccion et limite l’œdème en favorisant la rétraction de la peau.

Il est primordial de l’ôter pendant les douches pour éviter toute macération des cicatrices.

QUELLES SONT LES CICATRICES POST-OPÉRATOIRES ?

plus moins

Les cicatrices d’incision sont minimes.

Dans les premiers mois suivant l’opération, les petites cicatrices sont rosées. Après un an, elles sont le plus souvent invisibles.

QU’EST-CE QUE LE LIPOFILLING ET PEUT-ON L’ASSOCIER À LA LIPOSUCCION ?

plus moins

Le lipofilling est une technique chirurgicale qui consiste à transférer la graisse d’une partie du corps vers une autre.

Par exemple, un transfert de la graisse du ventre vers les seins ou un transfert de la graisse des poignées d’amour vers les fesses.

Cette technique permet de combiner deux opérations en une : la liposuccion et l’augmentation mammaire. Dans le cas d’un lipofilling fessier, le chirurgien combine une lipoaspiration du ventre, une liposuccion des hanches et des cuisses et l’injection de la graisse prélevée dans les fesses.

LA LIPOSUCCION TRAITE-T-ELLE LES ECXÈS CUTANÉS ?

plus moins

Non, la liposuccion ne traite pas les excès de peau, seulement les excès de graisse localisés.

Pour traiter un excès cutané au niveau du ventre, votre chirurgien devra pratiquer une abdominoplastie, aussi appelée « plastie abdominale ».

Pour les autres zones du corps, votre praticien pourra effectuer un lifting.

LA LIPOSUCCION EST-ELLE TOUJOURS POSSIBLE ?

plus moins

Non, une intervention de liposuccion n’est possible que lorsque le patient présente une bonne qualité de la peau et de muscle. La peau et les muscles doivent être élastiques. Chaque patient est différent et tous n’ont pas les mêmes capacités de rétraction cutanée.

Si la peau est trop abîmée (régimes successifs ou grossesses), la liposuccion ne sera généralement pas suffisante. Le chirurgien vous proposera alors d’autres chirurgies, comme la plastie abdominale.

QUAND LES RÉSULTATS DÉFINITIFS SONT-ILS VISIBLES ?

plus moins

Les premiers résultats sont visibles dès la fin de l’intervention.

Néanmoins, il faut attendre environ trois mois à six mois pour observer les résultats définitifs. En effet, après trois mois, l’œdème et les ecchymoses se sont résorbés et la peau s’est adaptée au nouveau volume de l’abdomen.

Les cicatrices s’atténuent après environ 12 mois. Il est possible d’optimiser le processus cicatriciel grâce au laser Urgotouch.

QU'EST-CE-QUE LA LIPOSUCCION DOUCE ?

plus moins

La liposuccion douce est une technique de médecine esthétique récente.

La liposuccion douce corrige durablement les excès adipeux du corps. L’incision est discrète et le résultat est visible après 6 à 8 semaines.

La liposuccion douce se destine aux personnes dotées d’un léger excédent graisseux, qui souhaitent harmoniser leur silhouette.

En pratique, un grand nombre de régions du corps peuvent être traitées :

  • La « culotte de cheval » ;
  • Les hanches ;
  • L’abdomen ;
  • Les cuisses ;
  • Les genoux ;
  • Le menton ;
  • Le ventre.

L’avantage principal de cette technique est de ne laisser que de très petites cicatrices. Celles-ci s’atténuent, voire disparaissent avec le temps.

QUELLES SONT LES CONTRE-INDICATIONS À LA LIPOSUCCION ?

plus moins

Il n’existe pas de contre-indication absolue à la liposuccion, exceptée l’obésité.

Toutefois, les grands fumeurs, les femmes qui prennent une pilule contraceptive et les personnes ayant des risques élevés de phlébite ou d’embolie ne doivent, de préférence, pas procéder à cette intervention.

Pour les fumeurs, il est recommandé d’arrêter le tabac plusieurs mois avant la chirurgie.

QUELS SONT LES RISQUES DE COMPLICATION SUITE À UNE LIPOSUCCION VENTRALE ?

plus moins

Toutes les chirurgies présentent des risques de complication. Toutefois, dans le cas de la lipoaspiration, ces complications sont exceptionnelles.

Il existe deux types de risques : les risques médicaux et l’imperfection de résultat.

 

Les risques médicaux

  • Accidents thromboemboliques (phlébites et embolies pulmonaires) : risques liés à l’anesthésie. Ces accidents sont rarissimes grâce au port systématique de bas de contention, au traitement coagulant et au lever précoce le soir même de l’intervention. Les consultations préopératoires avec le chirurgien esthétique et l’anesthésiste ont pour objectif de prévenir ces complications.
  • Hématome (saignement intérieur) : presque impossible, car il n’y a pas de zone de décollement susceptible de saigner. En revanche, l’apparition d’ecchymoses est systématique. Celles-ci se résorbent en quelques semaines.
  • Infection : elle nécessite un drainage chirurgical, combiné à un traitement par antibiotique.
  • Perturbations métaboliques initiales, voire anémie : uniquement observées en cas de retrait d’une grande quantité de graisse. L’anémie est rapidement résolue grâce à un traitement par fer. En cas de liposuccion importante, l’anémie est prévenue par une prise de fer pendant 10 jours avant l’intervention.
  • Troubles de la sensibilité : rares, ils s’estompent après quelques semaines.
  • Lymphocèle (poche de liquide lymphatique en arrière de la peau du bas-ventre) : exceptionnelle. Elle est traitée par un simple drainage.

 

L’imperfection de résultat

Les chirurgiens plasticiens disposent d’un recul de plusieurs dizaines d’années sur cette technique.

Les imperfections de résultat sont donc rarissimes.

Cependant, dans de rares cas, un aspect inégal de la peau ou une asymétrie peuvent être observables. Ces imperfections sont liées à la technique (utilisation d’une canule trop épaisse et retrait inhomogène de la graisse) et/ou à une mauvaise indication (mauvaise qualité de peau).

 

Si des reprises chirurgicales sont nécessaires, elles sont le plus souvent effectuées sous anesthésie locale avec des gestes simples.

 

Pour éviter ces désagréments, choisissez toujours un chirurgien professionnel et qualifié, inscrit au Conseil National de l’Ordre des Médecins.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez le !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Pas encore de votes, soyez le premier à noter cet article

Dr. Jérémy Djian
Dr. Jérémy Djian

Le Dr Jérémy Djian, est chirurgien esthétique, installé avenue Victor Hugo dans le 16ème arrondissement de Paris.

Il s’est formé à Paris et reste attaché à l’hôpital dans le prestigieux service du Pr Laurent Lantieri.

 

ALLER PLUS LOIN
CES RUBRIQUES PEUVENT
VOUS INTÉRESSER
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.