Urgotouch: Laser pour améliorer la cicatrice: Tout savoir ! Docteur DJIAN
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016

Chirurgie

Laser UrgoTouch, pour une belle cicatrice post-chirurgie

La cicatrisation en chirurgie esthétique est un paramètre fondamental du résultat opératoire et de la satisfaction des patients. Néanmoins, même si le chirurgien esthétique réalise la plus belle suture possible, une belle cicatrice n'est jamais garantie.
Pourquoi ? Et comment le laser UrgoTouch peut-il aider à obtenir un résultat satisfaisant ?

QUELS FACTEURS DÉTERMINENT LA CICATRISATION ?

La peau du patient

La qualité de la peau du patient et sa réaction vis-à-vis d’une cicatrice est le premier facteur déterminant la cicatrisation.

Autrement dit, certains patients ont une peau qui va très bien cicatriser, alors que d’autres auront une cicatrisation plus difficile.

Pour le moment, il n’existe pas de critères permettant de savoir à l’avance si un patient a une bonne capacité de cicatrisation ou pas.

Il existe cependant quelques indicateurs :

  • Une ancienne cicatrice :
    • Si le patient a une cicatrice sur le corps qui a bien évoluée, on peut supposer qu’il fera à nouveau une belle cicatrice. Ce n’est toutefois pas une règle absolue.
    • Si le patient a déjà eu une cicatrice hypertrophique ou une cicatrice chéloïde, il est possible qu’il refasse une telle cicatrice.
  • Le phototype : on sait que les patients avec un phototype foncé sont plus à même de faire de mauvaises cicatrices. À l’inverse, plus la peau est claire, mieux elle cicatrise.
  • Des médicaments retardant la cicatrisation, comme les corticoïdes au long court.
  • Des maladies retardant la cicatrisation, comme le diabète.
  • Le tabac : le tabac altère la cicatrisation de manière considérable. Il est donc préconisé d’arrêter de fumer au moins un mois avant et un mois après la chirurgie.

 

La zone opérée

Certaines parties du corps cicatrisent moins bien que d’autres.

Par exemple, les cuisses (lifting des cuisses) ou bien les bras (lifting des bras) laissent souvent place à des cicatrices larges et inesthétique car la tension appliquée au niveau de ces cicatrices est grande.

La cicatrisation du dos est également difficile, même pour l’exérèse de petites lésions de type naevus, kystes ou lipomes.

Les articulations sont également des parties qui cicatrisent mal. En effet, elles sont constamment mises à contribution par le mouvement.

La qualité de la suture et les fils

Le chirurgien esthétique s’efforce de pratiquer la plus belle suture. Le plus souvent une suture en deux plans est réalisée : plan profond par des points et plan superficiel par un surjet intradermique (technique consistant à fermer une plaie sans que n’apparaisse la suture en surface).

Les fils résorbables sont largement utilisés, d’autant plus qu’ils sont enfouis dans la peau et limitent les soins post-opératoires.

Ces fils se dissipent entre 3 semaines et 3 mois.

 

Une belle suture chirurgicale est primordiale, mais ne suffit pas à assurer une belle cicatrice.
Dr Djian

LE LASER URGOTOUCH PENDANT LA CHIRURGIE

Le principe de l'intervention

Depuis quelques années, un laser permet d’améliorer le processus de cicatrisation. C’est le laser Urgotouch. Il est utilisé pendant la chirurgie et ne nécessite qu’une seule application.

Il est appliqué pendant que le patient est encore endormi au bloc opératoire. L’application du laser Urgotouch est donc totalement indolore.

Le principe : le laser chauffe la cicatrice à haute température à la fin de l’intervention. En se diffusant dans la peau, la chaleur générée par le laser UrgoTouch module le processus de réaction inflammatoire et favorise l’organisation du réseau des fibres de collagène. Cette technologie inhibe les protéines responsables d’une cascade inflammatoire au niveau de la cicatrice.

En bref, il stimule le processus cicatriciel dès la fin de l’opération chirurgicale et améliore le résultat cicatriciel.

 

À ce jour, c’est le seul traitement ayant fait preuve d’efficacité avec une étude scientifique à l’appui.

Site officiel Urgotouch

 

Traitement des cicatrices de lifting mammaire par le Dr Djian au bloc opératoire.

dr djian traitement des cicatrices par laser urgotouch

 

Le prix du laser Urgotouch

Le prix du traitement par laser Urgotouch au cours d’une intervention chirurgicale dépend avant tout de la longueur de la cicatrice.

En effet, pour appliquer le laser, le chirurgien esthétique commande un consommable dont la longueur est proportionnelle à la taille de la cicatrice.

À titre d’exemple, un traitement pour une abdominoplastie avec une grande cicatrice sera plus onéreux que pour le traitement d’une cicatrice de l’exérèse d’une petite tumeur cutanée.

 

Pour quelles interventions le laser Urgotouch est-il recommandé ?

Le chirurgien pourra vous recommander le traitement par laser pour toute intervention de chirurgie plastique ou de médecine esthétique.

Néanmoins, il sera fortement préconisé en cas de chirurgie laissant de grande cicatrice :

Aspect d’une cicatrice à 1 mois traitée par laser Urgotouch

urgotouch lifting mammaire resultat dr djian

publié le 16.11.2020 par Dr Djian
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.