Chirurgie esthétique et prise en charge: sécurité sociale, mutuelles.. - Docteur DJIAN
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016

Prix

Chirurgie esthétique et prise en charge: sécurité sociale, mutuelles..

Vous envisagez une opération chirurgicale à Paris ? Vous aimeriez savoir si vous pourrez bénéficier d’un remboursement de la Sécurité Sociale ? Il convient dans un premier temps de savoir si votre intervention relève de la chirurgie réparatrice ou de la chirurgie esthétique.

Chirurgie réparatrice et chirurgie esthétique : quelle différence ?

La chirurgie réparatrice  est pratiquée pour redonner son intégrité au corps. Elle intervient à la suite d’un accident ou de malformations de naissance, ou bien après des cancer.

Le remboursement de la chirurgie réparatrice couvre à 100 % les dépenses en structure publique. En structure privée des dépassements d’honoraires sont couverts en partie par les mutuelles.

Cependant, il existe une liste bien définie d’interventions prises en charge et le remboursement reste soumis à conditions.

 

La chirurgie esthétique, quant à elle, a pour principal objectif d’embellir le physique. Elle n’est pas prise en charge.

 

Chirurgie réparatrice : quel remboursement de la part de la Sécurité Sociale ?

Le chirurgien esthétique doit remplir la demande de prise en charge, appelée « entente préalable ».

Elle devra être adressée au médecin conseil de l’Assurance maladie, avant de programmer l’intervention. Si le médecin n’a pas répondu dans les 3 semaines suivant la réception de la demande, alors la prise en charge est considérée comme acceptée.

Attention toutefois, les dépassements honoraires ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie, mais couvert en partie par les mutuelles. Vous pouvez adressez votre devis de chirurgie à la mutuelle pour estimer le remboursement de votre mutuelle.

 

Quels actes de chirurgie esthétique ouvrent droit à un remboursement ?

Une intervention plastique peut être nécessaire pour de multiples raisons. La question de la prise en charge de la chirurgie esthétique est donc importante.

Le remboursement de la chirurgie esthétique par la Sécurité sociale est très encadré. L’indemnisation est propre aux différentes interventions de chirurgie est basée sur des critères médicaux.

Les opérations de chirurgie esthétique qui sont remboursées sont limitées.

Pour les opérations de chirurgie esthétique dites « de confort », les frais sont à la charge des patients.

 

Voici un aperçu des interventions chirurgicales prises en charge par la Sécurité Sociale :

Liposuccion ou lipoaspiration

Une liposuccion (ou lipoaspiration) isolée n’est jamais prise en charge par la Sécurité Sociale. En effet, il s’agit de chirurgie esthétique pure. Aucun remboursement de la part de la Sécurité Sociale ou de la mutuelle ne peut donc avoir lieu.

La seule exception de prise en charge est quand la liposuccion est associée à une plastie abdominale, brachioplastie ou cruroplastie, elles-même prise en charge par la Sécurité Sociale. Dans ce cas seulement, une liposuccion peut être remboursée.

Abdominoplastie (lifting du ventre)

La Sécurité Sociale prend parfois en charge les ventres abimés par les grossesses ou par une perte de poids, sous certaines conditions.

La première et la plus importante est la présence d’un tablier abdominal recouvrant entièrement le pubis.

La seconde est :

  • la perte de poids importante par chirurgie d’amaigrissement (sleeve, bypass)
  • la perte de poids par un régime important
  • les séquelles de grossesse

La présence de vergetures ou d’un diastasis abdominal ne sont pas des critères de prise en charge, ni le nombre de grossesses.

Pour que la prise en charge de l’abdominoplastie soit effective, une demande d’entente préalable est nécessaire. Un document vous sera remis lors de la première consultation. Vous devrez l’adresser à votre caisse primaire d’assurance maladie. Vous serez ensuite convoqué par un médecin conseil de la sécurité sociale. Il vérifiera si vous remplissez les critères requis pour un remboursement par la sécurité sociale et la mutuelle.

Rhinoplastie

Le seul cadre de prise en charge d’une rhinoplastie par l’assurance maladie s’inscrit dans un contexte de traumatisme nasal sévère et ancien visible à l’œil nu.

Quelques cas qui ouvrent droit à un remboursement :

  • Une déviation de cloison nasale importante ;
  • Un affaissement du nez ;
  • Des troubles fonctionnels respiratoires liés à des malformations nasales de naissance (comme le bec de lièvre) ;
  • Des problèmes de valve nasale.

La prise en charge d’une rhinoplastie réparatrice passe par une demande d’entente préalable.

Certains patients présentent simplement une déviation de la cloison nasale. Dans ce cas de figure, seule la déviation de la cloison nasale est prise en charge par la Sécurité Sociale. La rhinoplastie esthétique fait l’objet d’une facturation séparée sans prise en charge.

Otoplastie

Pour que l’otoplastie soit prise en charge, les déformations doivent entrainer une gêne sociale importante.

Aucune demande d’entente préalable n’est nécessaire.

Une intervention à partir de l’âge de 8 ans est possible.

 

Chirurgie réparatrice : quelle prise en charge ?

La chirurgie réparatrice vise à réparer le corps suite à un accident, une maladie ou une malformation.

Elle est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie, à condition d’être réalisée par un chirurgien plasticien dans un établissement hospitalier public ou conventionné.

Les dépassements d’honoraires en structure privée ne sont pas pris en charge. Certaines mutuelles peuvent parfois compléter le remboursement de chirurgie de l’Assurance Maladie.

Certaines interventions demande une entente préalable, d’autres non.

Chirurgie mammaire

Les cas de prises en charge sont:

  • un bonnet <A de naissance
  • une asymétrie mammaire majeure
  • des malformations du thorax
  • des seins tubéreux
  • les reductions des seins >300 grammes par coté

Reconstruction mammaire

Les interventions nécessaires suite à un cancer du sein sont prises en charge.

Tumeurs cutanées

Les exereses de lésions cutanées, carcinome, kystes, naevus, lipomes sont prises en charge.

 

Quelle mutuelle rembourse la chirurgie esthétique ?

Chirurgie mammaire et prise en charge de la sécurité sociale

Nombreuses sont celles qui tapent : « Chirurgie esthétique poitrine remboursement » sur Internet.

La sécurité sociale prend en charge les interventions de chirurgie reconstructrice et de réduction mammaire importante. Pour cela, 300 grammes au minimum doivent être retirés à chaque sein, ce qui fait perdre au moins deux bonnets.

Il existe un dépassement d’honoraires dont le montant varie selon l’importance de l’intervention. Ce dépassement d’honoraires peut être pris en charge par votre mutuelle.

Les interventions pour ptôse mammaire (mastopexie) ne sont en revanche jamais prise en charge par la sécurité sociale.

Quelles sont les conditions de prise en charge par la sécurité sociale

Les cas pris en charge sont :

– L’absence totale de glande mammaire (un thorax comme celui d’un homme par exemple) ;

– Les asymétries mammaires importantes (au moins deux tailles de bonnet d’écart) ;

– Certains cas rares de malformation mammaire comme les seins tubéreux par exemple ;

– Les opérations de chirurgie reconstructrice.

 

Dans tous les cas, la prise en charge passe par une demande d’entente préalable.

Une augmentation mammaire est une intervention qui consiste à augmenter le volume de la poitrine. Il s’agit de chirurgie esthétique pure,  sauf dans le cas ou il y a une absence de glande mammaire (bonnet <A).

Ptose mammaire et prise en charge

Une ptôse mammaire est une opération qui consiste à remonter une poitrine. Ici aussi, aucune prise en charge n’est possible par la Sécurité Sociale, sauf dans le cas d’une réduction mammaire.

Réduction mammaire et prise en charge

S’il s’agit d’une réduction mammaire supérieure à 300 grammes par sein, la Sécurité Sociale effectue un remboursement. Dans ce cas, la prise en charge se fait automatiquement sans demande de prise en charge auprès de la sécurité sociale.

publié le 17.11.2020 par Dr Djian
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN