fb Remonter la pointe du nez : chirurgie du nez, rhinoplastie - Dr J. Djian
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016

Chirurgie

Remonter la pointe du nez : chirurgie du nez, rhinoplastie – Dr J. Djian

Remonter la pointe du nez : chirurgie du nez, rhinoplastie – Dr J. Djian
Vous présentez une pointe de nez large, une pointe de nez déviée ou une de nez pointe tombante ? La rhinoplastie est la solution idéale pour corriger ces « défauts ».
Les principales caractéristiques que présentent les patients souhaitant modifier leur pointe de nez, sont :
• Un excès de projection de la pointe (nez hyper projeté) ;
• Une pointe du nez tombante, qui tombe éventuellement plus lorsque le patient sourit ;
• Des narines trop remontées, ou trop évasées, qui laissent entrevoir la columelle ;
• Une pointe du nez asymétrique.

Comment se déroule l’opération ?

Étant donné qu’il existe plusieurs caractéristiques considérées comme des défauts, le chirurgien plasticien dispose de plusieurs méthodes pour corriger la pointe du nez.

Quelle que soit la technique utilisée, l’opération se déroule sous anesthésie générale. Le Docteur Djian  est un chirurgien plasticien pratiquent la rhinoplastie fermée. L’opération se déroule à l’intérieur de nez. Il n’y a donc pas de cicatrice visible.

Pour remonter la pointe du nez, il n’est pas nécessaire de travailler l’os du nez.

Cette chirurgie peut être pratiquée aussi bien chez l’homme que chez la femme. (voir notre article sur la rhinoplastie chez l’homme).

Le traitement de la pointe large

Une correction de pointe large du nez peut s’effectuer de plusieurs façons. La technique chirurgicale sera fonction des problématiques et des besoins du patient.

Les techniques de rhinoplastie permettant de réduire la largeur de la pointe du nez :

  • Affiner les cartilages de la pointe du nez : retirer la partie supérieure des cartilages alaires, sur la partie supérieure des narines, pour rendre la pointe du nez moins large et moins globuleuse.
  • Sutures des cartilages de la pointe du nez : les sutures modèlent les cartilages. Elles affinent les contours de la pointe. Le choix de la suture dépend du nez du patient.
  • Mise en place de greffon cartilagineux : les greffons projettent l’ultra structure cartilagineuse. Le relief de la pointe est mis en valeur, notamment dans le cas de peau épaisse.
  • Dégraissage de la peau : cette technique est uniquement utilisée auprès des patients à la peau très épaisse (rhinoplasties ethniques).

 

Il est également possible d’associer un geste de résection des ailes du nez, pour affiner le nez sur les côtés.

Le traitement de la pointe déviée

Le traitement de la pointe déviée corrige chaque élément responsable de la déviation.

De façon générale, plusieurs gestes sont associés :

  • Correction de la déviation de cloison nasale ;
  • Réajustement des cartilages définissant la pointe ;
  • Correction des cartilages du tiers moyen du nez (dos du nez).

 

Le traitement de la pointe tombante

 

L’action de remonter une pointe tombante est une intervention délicate. L’objectif est ici d’obtenir un résultat définitif naturel, sans remonter trop fortement la pointe.

La technique peut associer différents gestes :

  • Résection (fait de retirer une partie) de la cloison nasale dans sa partie antérieure ;
  • Travail sur les cartilages alaires avec éventuellement une suture, voire une section-suture ;
  • Mise en place d’un greffon cartilagineux de soutien, appelé « étai columellaire ».

 

Il est possible d’associer des gestes de correction de nez trop long (nez hyper projeté) au traitement de la pointe tombante, ou le traitement d’une bosse.

En ce qui concerne la pointe tombante associée au sourire ou à la parole, il existe un geste supplémentaire. L’effet de pointe tombante liée au sourire ou à la parole est dû à l’hyperactivité du muscle depressor septi nasi.

L’opération consiste alors à déloger ce muscle de son attache osseuse haute (épine nasale antérieure), sans le sectionner. Une intervention sans chirurgie du nez est également envisageable (voir fin de l’article).

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites immédiates sont peu contraignantes.

Le patient ne ressent pas de véritables douleurs après l’opération. Le Docteur Djian n’utilise pas de mèches.

Les premiers jours, il est conseillé de se reposer le plus possible et d’éviter tout effort violent.  Il est possible qu’un œdème apparaisse, en revanche, les ecchymoses sous les yeux sont rares, car il n’y a pas de geste chirurgical au niveau osseux.

Après 5 à 7 jours, un rendez-vous de contrôle est prévu, durant lequel l’attelle de protection du nez et les fils de suture sont retirés. Le retour à une vie socio-professionnelle normale est envisageable 7 à 15 jours après l’opération.

Pendant 1 mois, il sera nécessaire de procéder à un lavage régulier des fosses nasales.

Remonter pointe de nez sans chirurgie : le botox

Si la pointe du nez d’une patient tombe lorsqu’il parle ou sourit, il est possible de remonter la pointe du nez sans chirurgie esthétique.

 

L’affaissement de la pointe de nez lors du sourire ou de la parole est dû à l’action du muscle “depressor nasi septi”. Ce muscle est situé au niveau de la columelle et attire la pointe du nez vers le bas lorsqu’il se contracte.

Cet effet peut être corrigé par la toxine botulique, plus communément appelée « Botox ».

Le botox réduit l’action du muscle “depressor nasi septi” par une simple injection et empêche l’abaissement de la pointe.

La technique d’injection est simple. Un seul point d’injection est défini au sein du muscle. Il se situe le plus souvent à la base du nez, au-dessus de la lèvre supérieure.

Pour un résultat final optimal, le chirurgien esthétique va :

  • Analyser les mouvements de la pointe du nez lors de la parole et du sourire ;
  • Analyser les structures cartilagineuses de la pointe du nez, ainsi que leur rigidité ;
  • Analyser la cloison nasale ou le cartilage alaire, qui sont les structures de soutien de la pointe.

 

L’injection de botox apporte une solution rapide et efficace, sans geste chirurgical.

Ce traitement est surtout indiqué pour les petites tombées et remontées de pointe. De façon générale, le meilleur traitement pour remonter la pointe reste la rhinoplastie chirurgicale classique.

Prix remonter pointe de nez et remboursement par la Sécurité Sociale

Le prix d’une rhinoplastie de la pointe du nez se situe aux alentours de 6 000 €.

Ce prix comprend les honoraires du médecin, les frais de bloc opératoire, les frais d’hospitalisation et les honoraires de l’anesthésiste. Il ne comprend pas la première consultation, la consultation avec le médecin anesthésiste et les médicaments post-opératoires.

 

La rhinoplastie est une intervention de chirurgie plastique esthétique. Elle n’est donc pas prise en charge par la Sécurité Sociale.

publié le 03.09.2021 par Dr Djian

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Notez le !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Pas encore de votes, soyez le premier à noter cet article

Dr. Jérémy Djian
Dr. Jérémy Djian

Le Dr Jérémy Djian, est chirurgien esthétique, installé avenue Victor Hugo dans le 16ème arrondissement de Paris.

Il s’est formé à Paris et reste attaché à l’hôpital dans le prestigieux service du Pr Laurent Lantieri.

 

Aller plus loin
CES ARTICLES PEUVENT
VOUS INTÉRESSER
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.