Rhinoplastie de Préservation à Paris - Dr J. DJIAN
Dr Jérémy Djian, 67 av. Victor Hugo, 75016

Chirurgie

Rhinoplastie de Préservation à Paris – Dr J. DJIAN

Qu’est-ce que la rhinoplastie de préservation ?

La rhinoplastie de préservation désigne une opération de chirurgie esthétique, et plus précisément, une rhinoplastie qui a pour but d’épargner certaines structures du nez.

L’objectif est de préserver trois grands groupes de structures nasales : le dos du nez (préservation du dorsum), les ligaments du nez et les cartilages de la pointe du nez. Le chirurgien vient ici remodeler le nez, sans modifier l’architecture externe du nez. Il travaillera sous la voûte du nez, afin de la remodeler selon vos désirs.

 

La rhinoplastie de préservation est aussi appelée rhinoplastie préservative, rhinoplastie de conservation ou encore rhinoplastie conservative. C’est une technique récente, recommandée par tous les experts mondiaux.

La « Preservation Rhinoplasty » simplifie, fiabilise et sécurise la rhinoplastie.

Elle offre des résultats plus naturels, sans irrégularités, puisqu’elle préserve les lignes esthétiques natives du nez. De plus, cette technique réduit le risque d’obstructions majeures du nez à la suite de l’opération. En effet, contrairement à la rhinoplastie traditionnelle, le nez est moins rétréci.

À quel âge peut-on faire une rhinoplastie de conservation ?

L’opération peut être réalisée lorsque le visage a terminé sa croissance osseuse et cartilagineuse, soit aux alentours de 16-18 ans.

Il est important de savoir que, de manière globale, la peau du nez des sujets jeunes s’adapte mieux aux changements de formes. Plus le patient sera jeune, plus les chances de rhinoplastie réussie seront élevées. En revanche, en prenant de l’âge, la peau a tendance à s’affiner et à perdre son élasticité. Ce phénomène est amplifié lorsque la peau a été beaucoup exposée au soleil ou que la personne est sujette au tabagisme.

Par ailleurs, après 40-45 ans, les os sont plus cassants et les cartilages plus durs. La modification des structures peut aboutir à des irrégularités. Pour pallier à cela, le chirurgien plasticien utilise les mêmes principes qu’avec les peaux fines, en essayant de ne pas trop réduire les structures ostéocartilagineuses. La rhinoplastie de conservation prend ici tout son sens.

Le prix d’une rhinoplastie préservative est identique à celui d’une rhinoplastie primaire classique .

Le prix sera différent d’un chirurgien à l’autre.

Il faut compter en 5000 et 6000 euros.

Ce tarif ne comprend pas la première consultation avec le Docteur Djian (chirurgien spécialisé en rhinoplastie), la consultation avec l’anesthésiste.

En cas de rhinoplastie complexe, la durée opératoire peut être plus importante. Le prix évolue en conséquence.

Pour connaître le prix rhinoplastie préservation, il est nécessaire d’effectuer une première consultation avec le chirurgien esthétique à Paris. Le Dr Djian pourra alors établir un devis détaillé.

Consulter les honoraires du Dr Jérémy Djian.

La rhinoplastie fait partie des interventions de chirurgie esthétique et plus précisément. Elle fait partie des rhinoplasties esthétiques.

Cependant, dans certains cas, elle peut être prise en charge par la Sécurité Sociale.

Le cas le plus courant est une obstruction nasale qui empêche le patient de respirer correctement.

Un scanner du nez doit démontrer une anomalie de la cloison nasale responsable de problèmes respiratoires.

Qui peut faire une rhinoplastie préservative ?

La rhinoplastie préservative n’est pas adaptée à tous les types de nez.

La rhinoplastie de conservation est adaptée aux personnes qui attendent un résultat naturel et qui ont un nez :

  • Avec une bosse ;
  • Avec une pointe tombante ;
  • Ou une pointe trop large ou bulbeuse.

La plupart des anomalies esthétique du nez peuvent être corrigée avec une « Preservation Rhinoplasty ». C’est aussi une technique adaptée à la rhinoplastie ethnique.

La technique est en constante évolution.

La preservation rhinoplasty peut ne pas être la meilleure solution en cas de :

  • Rhinoplastie complexe secondaire, tertiaire ;
  • Nez trop large ;
  • Nez trop long ;
  • Irrégularités du dos du nez nécessitant une résection.

Par ailleurs, les personnes ne pouvant pas supporter une anesthésie générale ne pourront pas subir cette intervention.

 

Quels sont les avantages de la rhinoplastie de préservation ?

La rhinoplastie de préservation préserve la voûte du nez. Ici, le chirurgien esthétique la remodèle, ce qui évite :

  • Le rendu visuel de nez refait, le fameux « look chirurgical » ;
  • Les obstructions majeures du nez : on ne « rétrécit » pas le nez.

De plus, esthétiquement, cette opération donne un rendu beaucoup plus naturel.

 

Ce type de rhinoplastie correspond très bien quand le patient souffre de son nez de profil, mais que de face le nez lui plaît.

 

Que faire avant une rhinoplastie préservative ?

Quelques conseils avant rhinoplastie de préservation à suivre :

  • Arrêt strict du tabac 1 mois avant l’intervention chirurgicale ;
  • Arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires et d’anticoagulants oraux 15 jours avant l’opération (risque hémorragique) ;
  • Barbe et moustache parfaitement rasées ;

Avant l’opération, prenez un congé professionnel.

En cas de rhinoplastie esthétique, aucun arrêt de travail ne sera délivré.

Une attelle est souvent mis en place pour une durée de 7 jours.

Prévoyez environ 10 jours d’arrêt.

Que faire après une rhinoplastie conservatrice ?

Quelques conseils à suivre après une rhinoplastie de conservation :

  • Lavage de nez au sérum physiologique
  • Ne pas moucher 
  • Repos
  • Appliquez une compresse d’eau glacée sur votre nez, tous les soirs pendant 1 mois pour l’aider à dégonfler ;
  • Dormez avec la tête en position légèrement surélevée ;
  • Évitez toute activité sportive pendant 1 mois. Vous pouvez reprendre les assouplissements et la marche rapide après 15 jours ;
  • Éviter les sports de combat.
  • Pas de SPA (sauna et hammam) pendant 2 mois.

Le résultat définitif d’une rhinoplastie de préservation s’évalue entre 6 et 12 mois.

C’est le temps nécessaire pour que tout l’œdème se résorbe.

publié le 26.04.2021 par Dr Djian
VOS INTERROGATIONS
POSEZ VOS QUESTIONS
AU DR. DJIAN
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.